Fonds de dotation NEVER FORGET BIAFRA 23, rue d'Essling 92400 Courbevoie - Boite n°25

Facebook

Twitter

Dates-Clés de la guerre du Biafra

1945

Pogroms contre les Igbo, l'une des trois ethnies principales du pays, à Jos ; plusieurs centaines de morts.

1953

Pogroms contre les Igbo à Kano ; plusieurs centaines de morts.

1er octobre 1960

Indépendance du Nigeria

1er octobre 1963

Le pays devient une République fédérale avec trois régions: celles du Nord, de l’Est et de l’Ouest. Nnamdi Azikiwe, un Igbo, devient Président.

Décembre 1964

Elections, entachées de fraude. Tafawa Balewa, un Hausa, est réélu premier ministre.

14 - 15 janvier 1966

Coup d’Etat militaire mené par le Major Nzeogwu (Igbo). Le Gouvernement passe aux mains des militaires. Aguiyi Ironsi, un militaire igbo, est nommé Chef d’Etat.

Mai - Juin 1966

Massacres d’Igbo au nord du pays : plus de 30 000 morts. Exode des Igbo du nord vers la région orientale. Read more

29 juillet 1966

Nouveau coup d’Etat : Ironsi est assassiné. Yakubu Gowon, un militaire chrétien d’une minorité ethnique du nord, devient Chef d’Etat.

18-24 septembre 1966

Nouveaux massacres d’Igbo dans tout le pays. Plus de 20 000 morts. Nouvel exode igbo.

4-5 janvier 1967

Le haut commandement militaire se réunit à Aburi, au Ghana, et y signe un accord destiné à mettre fin aux troubles politiques du pays. Mais Gowon rejette ensuite cet accord sur les conseils des Britanniques. La région de l’Est proteste.

26 mai 1967

Le Nigeria est partagé en douze Etats. La région orientale (pays igbo) vote la sécession. Gowon proclame l’état d’urgence.

30 mai 1967

La région orientale déclare son indépendance sous le nom de Biafra, avec Enugu pour capitale. Son gouverneur militaire, le Colonel Odumegwu Ojukwu, devient le Chef d’Etat du Biafra.

6 juillet 1967

Les compagnies pétrolières basées sur la côte décident de faire affaires avec le Biafra, sur le territoire duquel elles se trouvent désormais. Les troupes nigérianes lancent l’offensive contre le Biafra.

14 juillet 1967

Chute de Nsukka et de l’université du Biafra.

26 juillet 1967

Chute de Port-Harcourt, principal port biafrais sur l’Océan atlantique, et de l’île de Bonny

7-22 septembre 1967

Offensive biafraise sur le Midwest du Nigeria, qui se poursuit jusqu’à Ore.

26 septembre 1967

Début du bombardement d’Enugu, capitale du Biafra.

4 octobre 1967

Prise d’Enugu

19 octobre 1967

Chute de Calabar, port côtier.

31 mars 1968

Chute d’Onitsha, marché international et principal port fluvial igbo sur le Niger. Bataille d’Abagana, seule grande victoire biafraise sur son propre territoire : 6 000 morts nigérians, 1000 morts biafrais.

12 avril 1968

La Tanzanie reconnait le Biafra

8 mai 1968

Le Gabon reconnait le Biafra

20 mai 1968

La Zambie reconnait le Biafra

23 septembre 1968

Début des livraisons d’armes françaises au Biafra

1 octobre 1968

Chute d’Okigwi

31 juillet 1969

Le général de Gaulle lance un appel en faveur de l’autodétermination du Biafra

Décembre 1968

Le CICR1 estime à 14 000 le nombre de morts quotidiennes au Biafra

22 mars 1969

Haïti reconnait le Biafra

22 avril 1969

Prise d’Umuahia, capitale provisoire

Décembre 1969

Quatre offensives nigérianes majeures.

9 janvier 1970

Prise d’Owerri, dernier siège du gouvernement

11 Janvier 1970

Le chef de l'Etat de Biafra se réfugie en Côte d'Ivoire. Chute d'Uli, dernier vol du Biafra et cessez-le-feu

12 Janvier 1970

Le chef de l'Etat de Biafra se réfugie en Côte d'Ivoire. Chute d'Uli, dernier atterissage du Biafra et cessez-le-feu

1er octobre 1982

Ojukwu reçoit le pardon du président Shehu Shagari et revient d’exil.

8 septembre 2005

Emeutes ‘biafraises’ à Onitsha, touchant le syndicat national des transporteurs (National Association of Road Transport Owners - NARTO), le Mouvement pour la mise en place de l’Etat souverain du Biafra (Movement for the Actualisation of the Sovereign State of Biafra - MASSOB) et le Bureau de la milice de l’Etat d’Anambra (Anambra Vigilance Services (AVS).

15 janvier 2008

Les 63 survivants des anciens militaires igbo nigérians passés au Biafra en 1967 reçoivent enfin leur pension et le pardon du Chef d’Etat à Abuja.
Réflexions sur la guerre

« Après tout, de quoi se mêle-t-on? » de Regina Ubanatu

Cultures biafraises à travers la littérature
Articles de presse
Nom magasineArticleDate
Elle magasineLe biafra et l'effroi27/11/2008
Paris matchRencontre avec le leader indépendantiste du Biafra23/06/2017
Bibliographie
Evénements à venir
Documents audiovisuels
TitreDuréeAuteur
ou Présentateur
DateRésuméLien
Senghor sur le Biafra00min 52sJT 20H20 Août 1968M. SENGHOR marchant sur aérodrome - ITW GP de Léopold Sedar SENGHOR sur la tragédie que vir le Biafra (aspect humanitaire et aspect politique) : "on ne peut pas assister à cette lente agonie qui est la leur."Visualiser
La guerre au Biafra01min 58sJT 20H27 Mai 1968Soldat arrivant à PORT HARCOURT : prise de l'aérodrome et de certains grands bâtiments de la ville.Départ de réfugiés sur les routes : femmes et enfants les paquets sur la tête, foule hurlante dans la rue.Interview d'un délégué de la Croix Rouge qui fait le point sur la situation d'urgence. Il explique ce que la Croix Rouge a déjà mis en place et ce qu'il conviendrait de faire.Visualiser
Famine au Biafra01min 42sPanorama13 Mars 1969Le gouvernement du Nigéria s'oppose au désir de sécession de sa province orientale : le Biafra . Il utilise non seulement les moyens militaires mais aussi le blocus alimentaire ce qui engendre aussitôt une famine dévastatrice.Images d'enfants dans un dortoir d'un hopital militaire de la Croix Rouge.Visualiser
Manifestation pro Biafra en Allemagne00min 56sJT NUIT17 Août 1968Ce reportage (muet) est consacré à une manifestation qui a eu lieu à Berlin Ouest (?), devant l'ambassade d'URSS, en solidarité avec le Biafra, en guerre avec le Nigeria. Les manifestants, parmi lesquels des jeunes et une femme noire portent des banderoles écrites en allemand et en russe. L'URSS est accusée de soutenir le gouvernement fédéral du Nigeria et de lui fournir des armes.Visualiser
Bernard Kouchner à propos de l'aide humanitaire au Biafra01min 16sRésistances30 Mars 1989Bernard KOUCHNER explique pourquoi lors du conflit du Biafra, un groupe de "French Doctors" s'est désolidarisé des principes de la Croix Rouge Internationale en créant un "Comité international contre le génocide au Biafra" afin d'alerter l'opinion publique : "il fallait être le porte voix de ceux qui n'ont plus de voix".Visualiser
Panique au Biafra 07min 49sJT 20H30 Août 1968Point sur la situation de guerre civile au Nigéria depuis la sécession de la province du Biafra en mai 1967. La ville d'Aba, dernière capitale administrative du Biafra, est encerclée par les troupes fédérales. La population civile a quitté la ville pour trouver refuge à Umuahia, où siège le gouvernement du colonel Ojukwu.- Interview du colonel Rolf STEINER (mercenaire) sur la situation.- Interview d'un chirurgien suisse de la Croix Rouge Internationale : les problèmes que la Croix Rouge rencontre face à l'ampleur de la catastrophe et de la famine. - Visualiser
Dernier vol sur Uli-Biafra06min 22sJT 20H15 Janv. 1970Le gouvernement du Nigéria s'oppose au désir de sécession de sa province orientale : le Biafra . Il utilise non seulement les moyens militaires mais aussi le blocus alimentaire ce qui engendre aussitôt une famine dévastatrice . Pour lutter contre cette famine, des DC4 affrettés par la Croix Rouge française chargés de vivres et de médicaments essayent d'attérir, la nuit, au Biafra . But de l'opération, sauver ce qui peut-être encore sauvé . Dans ce reportage, nous suivons "le vol de la dernière chance" d'un DC4 qui quitte Libreville Visualiser
Interview président Croix Rouge sur Biafra02min 47sJT 13H01 Sept. 1968Le président de la Croix Rouge remercie au nom de la Croix Rouge les français de leurs dons pour le Biafra : "Remerciements à ceux qui ont donnés : aux enfants et aux vieux, aux paysans, ouvriers, ingénieurs, médecins. Merci à cette solidarité." Il annonce le départ d'une mission médicale pour le Biafra.Visualiser
Premier reportage sur la région du Biafra06min 27sJT 20H22 Janv. 1970Reportage sur la famine dans la région du Biafra, qui a été réintégrée au Nigéria, et sur la distribution de nourriture dans un camp de réfugiés.Interview d'un Biafrais et de deux médecins de la Croix rouge.Visualiser
Shadow of Nigeria’s Biafra war still looms large, 50 years on15min 49sStuart Dorval 01 Sept. 2017On May 30, 1967, General Emeka Ojukwu declared Nigeria’s southeastern Biafra region an independent state, sparking what would become a bloody civil war that claimed more than one million lives. Fifty years on, many veterans from both sides of the conflict have taken their stories to the grave, but FRANCE 24 managed to meet with some who shared their memories of bravery, desertion and near-death experiences.Visualiser
Guerre de sécession au Nigeria16min 22sPanorama14 Juil. 1967Reportage sur la guerre de sécession au Biafra, état oriental du Nigeria fédéral, avec notamment une interview du colonel Odumegwu Emek OJUKWU.Visualiser
Femmes Igbos du Nigeria 51mn29Lady NGO MANG18 Déc. 2014L’émission Lady vous écoute du 18 décembre 2014 consacrée aux « Femmes Igbos du Nigeria ».
Une très belle émission de la chaine câblée TELESUD nous offre à travers une thématique, rarement abordée dans les médias, la possibilité de découvrir l’Afrique autrement en misant résolument sur ses atouts culturels côté féminins.
Un autre regard du Nigeria incontestablement !
Visualiser